Du fromage

mardi 8 septembre 2009

C'toi secret story

La télé réalité nous offre des moments de littératures inoubliables

Heureusement, cette jeune femme reste lucide...

Démoulé par Tartiflette à 21:17 - C'toi l'1 commentaires - Permalien [#]

lundi 31 août 2009

C'toi le tchèque

"Enfonce ton doigt dans ta gorge" se dit : "Strč prst skrz krk". Tant de voyelles..

Démoulé par Tartiflette à 22:30 - C'toi l'1 commentaires - Permalien [#]

mercredi 8 juillet 2009

C'toi l'francais

Au jour d'aujourd'hui, on était au coiffeur avec la voiture à Mr Jean Michel malgré qu'il fasse froid pour palier à ma maladie. grammar_nazi

Au jour d'aujourd'hui, j'ai reçu un fan-art qui déchire (la chatte(et la mooncup)) que j'ai ajouté sur la page idoine. Jackson a tué le mouvement iranien.

Démoulé par Tartiflette à 22:38 - C'toi l'2 commentaires - Permalien [#]

mercredi 24 juin 2009

C'toi la question

Dans ce discours du Président de la République prononcé le 22 janvier 2009 et dit "sur la recherche", parmi tout un tas de provocations et d'absurdités, il y en a une plus anecdotique.


"[...] que l'on trouve à droite en nombre certain et à gauche en nombres innombrables."

Tient, ça sonne bizarre. Une rapide recherche dans un dictionnaire quelconque le confirme :

Innombrable (adj.) : Qui ne se peut nombrer.

D'où ma question au Président de la République : qu'est-ce qu'un nombre qui ne peut se nombrer ?
En vous r'merciant.

Démoulé par Tartiflette à 19:59 - C'toi l'1 commentaires - Permalien [#]

vendredi 5 juin 2009

C'toi l'europe

"C'est tout de même incroyable [Mam' Chabot]". L'UMP nous sort du "l'europe peu", "l'europe qui protège", qui "lutte contre le capitalisme des spéculateurs".

Comment peut-on y croire, alors qu'ils libéralisent tout ce qu'ils peuvent ? C'est, par définition, éloigné d'un état fort..

Démoulé par Tartiflette à 23:25 - C'toi l'2 commentaires - Permalien [#]

mercredi 6 mai 2009

C'toi la soupape

On manifeste. Le gouvernement est content, ça fait comme si on était trop des rebelles libres. Avec trop de pouvoir. C'est oublier que ce sont des autistes, qui n'écoutent que taxis, paysans et routiers (qui votent à droite). Tout ça n'est qu'une soupape, pour éviter de vrais soulèvements, comme le cannabis, l'alcool, le foot, et les boulangeries-pâtisseries.

DSCN5688____

Démoulé par Tartiflette à 22:57 - C'toi l'1 commentaires - Permalien [#]

lundi 13 avril 2009

C'toi qui a joué à sept..

Mais c'était mieux à Toulon. Pendant que la Science tourne en rond (depuis 500 heures), j'ai bu du vin blanc à un concert de rap.

Démoulé par Tartiflette à 20:33 - C'toi l'0 commentaires - Permalien [#]

mardi 7 avril 2009

C'toi qui a connu les échecs en apprenant à jouer aux dames

Enfin Fuzati quoi. La différence entre un dictateur et un hyperprésident ? La moustache. Certains disent encore "hakik". Au premier degré. C'est beau la France Profonde. Mais c'est pathétiquement banal, comme des parents qui appellent leur fille Stéphanie. Je pense que le concept de file indienne ne vient pas d'Inde. Il est chéper ? Non il est chez lui. Ce post est passé du coq à l'âne, comme dans une partouze à la ferme. Casse toi pauv' ogm.

Démoulé par Tartiflette à 21:59 - C'toi l'4 commentaires - Permalien [#]

mercredi 25 mars 2009

C'toi l'mi pauvre mi soumis

Les SDF et travailleurs précaires pauvres ont une fonction politique : faire peur aux travailleurs installés. "Voilà ce que vous risquez si vous ne vous tenez pas à carreaux".

DSCN5109___

Démoulé par Tartiflette à 14:13 - C'toi l'2 commentaires - Permalien [#]

lundi 23 mars 2009

C'toi la vulve d'acier

Consigne : en improvisant, faire un conte de 3 minutes, comportant les phrases "J'aime les escargots", "Je part au ski le week end prochain" et le personnage Florent.

En l'an de grâce 1934, dans le lointain royaume de moldavie occidentoriental, vivait le Roi Sicharledegaulle et sa fille, la princesse Leïla. Tout allait bien, l'herbe faisait des trucs d'herbe, les gens faisaient des trucs de gens.

Soudain, un matin, le roi va voir sa fille : "Je veux que tu te marie ! J'ai mis des annonces dans tout le pays."

Le lendemain, une file de princes attendent pour Leïla.

Le premier se présente : "Je m'appelle Pie 1, et j'aime les escargots".
Le second : "Je m'appelle Pie 2, et je part au ski le week end prochain". "Ah, qu'est-ce que le ski ?" "Un truc où on paye cher pour avoir froid, faire la queue et se faire rentrer dedans."
Le troisième : "Je m'appelle Pie 3.14, et j'ai connais la quadrature du cercle".

Et ainsi de suite. Le lendemain, le Roi Sicharledegaulle rencontre sa fille pour connaitre son choix.
- Hélas, je n'aime aucun de ces princes.
- Comment ? Mais tu dois choisir un des Pi, même par dépit !
Au loin, un batteur fait palam palam poum, mais l'heure n'était pas à la rigolade.
- Oui, j'aime Florent.
- Quoi ? Ce gueux qui sort les poubelles ? Je te laisse la journée pour décider, mais tu ne sera plus ma fille si tu pars avec lui !

La princesse réfléchit, eu du mal car elle était attirée par le fait d'être une futur reine. En effet, étant donné son statut de princesse, elle était par contrat vénale et capricieuse.

Toutefois, elle partit avec Florent. Son père l'a renia. Elle devint tout de même la reine des ordures, mais c'est une autre histoire.

Démoulé par Tartiflette à 22:25 - C'toi l'5 commentaires - Permalien [#]