Du fromage

lundi 27 février 2006

C'toi la connerie

Post à la gloire de 2 fines lames de la culture franchaise.

Mon premier est le second chanteur le mieux payé de france. On lui doit des très beaux textes, comme "je suis pour", où il nous fait vivre toute sa passion pour la peine de mort.
Mais également "le temps des colonies". On se souvient tous de ce magnifique extrait nostalgique :

J'avais plein de serviteurs noirs
Et quatre filles dans mon lit
Au temps béni des colonies

J'ai envie de dire, merci Michel, merci Sardou.


Mon second réunit plus de sept millions de personnes chaque midi. Lorsque Sharon fait sa première attaque, cette belle âme ouvre son journal avec Maurice, 100 ans, qui conduit encore sa voiture. Boum. Il nous racontait encore dernièrement qu'il était français et que donc, il parlait de la france dans son journal. Et que si les gens voulaient de l'info internationale, ils n'avaient qu'à regarder CNN. Il nous fait du bien, nous rassure, nous réconforte, nous conforte dans nos idées reçues. KroNique de didier porte.

J'ai envie de dire, merci Jean Pierre, merci Pernaut.

Démoulé par Tartiflette à 16:45 - C'toi l'25 commentaires - Permalien [#]

mercredi 22 février 2006

C'toi l'groupe qui s'apelle De la coke et des putes

Ma soeur vaut 5.000.000 de chameaux. J'hésite..

Ecoutez ces 2 dépêches. Ou pas. Pif & Hercule.

Outre le fait qu'elles ne soient pas 100% similaires malgré le fait qu'elles n'aient qu'une heure d'intervalle, elles sont mensongères.

En effet, en écoutant, on a l'impression que c'était un trajet Sharm El Sheikh - Paris et que l'avion s'est arrêté limite de force à Louxor. Mais c'était prévu.
La panne n'était pas celle d'un réacteur ou d'un moteur. Mais celle de la station météo.
Mais les passagers n'ont pas fait une rébellion pour ne pas repartir. C'était entre la compagnie qui ne voulait pas perdre de thune et le commandant de bord.

C'est une dépêche simple et bénigne. J'ose à peine imaginer ce que ça doit donner lorsqu'il s'agit de diplomatie internationale..

Travailleurs, travailleuses, on nous ment, on nous spolie ! Tapons !

Démoulé par Tartiflette à 22:30 - C'toi l'8 commentaires - Permalien [#]

jeudi 16 février 2006

C'toi l'dans ton cul

photo00002079

Je nomme cette photo "Compte de résultat au titre de l'exercice 2005 de Total"

Démoulé par Tartiflette à 20:15 - C'toi l'16 commentaires - Permalien [#]

mardi 7 février 2006

C'toi l'CéPéHeu

Youhou, trop cool méga fun comme dirait lorie ! D'après france inter (infos de 19h), le gouvernement a soutenu les assos de musulmans chépakoi dans la tentative de saisie du charlie hebdo de deux mains. Pauvre petite libertée de la presse..

& voici la caricature de dieu par les guignols :

karika

et oui, ils pensent que dieu n'existe pas

On a levé le poing..

Démoulé par Tartiflette à 22:54 - C'toi l'18 commentaires - Permalien [#]

dimanche 5 février 2006

C'toi l'utopiste

En attendant mon bus et en subissant une nouvelle fois l'affront visuel racoleur d'une marque quelconque, j'ai eu une idée. Utopiste et idiote.

Nous sommes d'accord sur le fait que la pub coûte cher, elle agresse, elle ennuie, elle lobotomise, elle est aliénante et manipule les cerveaux. Bienvenue dans le monde du consumérisme. Bienvenue dans un monde où les médias et les bénéficiaires en général sont peu objectif par rapport aux sources qui les alimentent.
Porte la dernière de nike requin, sinon t'es un looser. Un has been. Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe. Tu es fou, tu dépenses tout ton argent dans les habits et accessoires de mode, mais tu es ridicule. Enfin, si ça te plaît, c'est toi qui les portes. Mais moi si tu veux mon opinion, ça fait un peu "has been".

Donc, vivons dans un monde sans publicité. Mettons de l'art à la place par exemple !

Cependant, de nombreuses personnes/entreprises vivent des revenus de la pub.
Soit, se passer de TFN TF1 ne serait pas une grande perte. (nice) But(t).

Pour compenser le manque, subventionnons par l'état. Mais, bien sur, cela signifie augmentation des revenus de l'état pour subvenir à cette dépense. Donc augmentation des impôts.

Mais, les produits seraient moins chers puisque il n'y aurait plus toute la part allouée aux budgets publicitaires à payer.
Si on contrôle qu'il y aie bien une baisse des tarifs, on peut s'y retrouver, avec les méfaits de la pub en moins.

Malheureusement, les gens se disent, "si c'est moins cher, c'est que c'est moins bien" ou "si ça passe à la télé, c'est que c'est bien"
Triste.

Les scouts en scoutie & a_mardi_a_paris.

Démoulé par Tartiflette à 01:15 - C'toi l'18 commentaires - Permalien [#]